Accueil du site En bref > Communiqué du maire : pas d’école avant le 2 juin

Communiqué du maire : pas d'école avant le 2 juin

Contenu de la page : Communiqué du maire : pas d’école avant le 2 juin

Communiqué du maire : pas d'école avant le 2 juin

Point sur la situation de la crise sanitaire

La Ville de Chalette va procéder à la distribution des masques « grand public » dans les boites aux lettres de chaque habitant dès le 13 mai. Pour cela, un bon de réservation par foyer, téléchargeable, a été mis en ligne sur le site Internet de la Ville et la page Facebook et adressé par voie postale à chaque foyer. S’agissant des masques pour enfants, les Chalettois.es sont invité.e.s à contacter la cellule de crise par le biais de l’adresse mail (cellule.crise@ville-chalette.fr) afin de réserver le nombre nécessaire.

Durant la période de confinement, les services municipaux fonctionnent a minima afin de garantir la protection sanitaire de ses agents et du public. Pour la reprise progressive des services, selon le plan gouvernemental de déconfinement, un travail est actuellement en cours en concertation avec les représentants du personnel (réunions des instances paritaires), des citoyens, et des autorités nationales, sachant que la priorité de la municipalité est de garantir à tout prix la santé de sa population et de ses agents municipaux.

L’école pendant la crise sanitaire

Concernant la décision gouvernementale de la reprise de l’école à partir du 11 mai, l’équipe municipale et moi-même avons décidé de ne pas rouvrir les écoles de Chalette à cette date pour des raisons essentielles :

  • L’avis initial du Conseil Scientifique -qui préconisait la reprise en septembre- n’a pas été suivi par le Gouvernement.
  • La crise sanitaire n’est pas terminée : le département du Loiret figure en zone orange sur la carte sanitaire établie par la Ministère des Solidarités et de la Santé traduisant une situation qui demeure floue. Beaucoup d’inconnues cohabitent avec ce virus : propagation, traitement à trouver, vaccin, séquelles engendrées… ; toutes les tranches de la population sont impactées, y compris les enfants, présentant parfois de séquelles graves.
  • Il existe à ce jour des risques sanitaires importants mettant en danger la santé et la vie de nos enfants, de nos personnels, des enseignants et des familles. Cette réouverture ne doit pas être la cause de nouveaux foyers de développement de l’épidémie.
  • Notre situation géographique –en bordure de l’Ile de France- fait qu’il existe un flux important de citoyens se déplaçant à Paris et ses alentours pour y travailler, menaçant ainsi d’accroître la propagation du virus.
  • La réouverture des écoles a-t-elle pour objectif de s’attaquer réellement au décrochage scolaire, ou va-t-elle seulement constituer un mode de garde pour permettre aux parents de reprendre le travail ?

Cette décision de ne pas rouvrir a été prise en concertation avec la communauté éducative (enseignants, parents d’élèves, personnel municipal travaillant dans les écoles), les conseillers municipaux et moi-même.

Tout cela ne s’improvise pas du jour au lendemain !

La réouverture ne pourra s’effectuer que lorsque toutes les conditions sanitaires seront réunies ; cette rentrée s’effectuera à partir de faits concrets, établis à la suite d’un véritable travail de fond avec la communauté éducative et selon les conseils scientifiques. Sans celles-ci, la date annoncée par le Président de la République devra être repoussée. Mes services n’ont reçu le protocole sanitaire de l’Education Nationale que le 3 mai ; ceux-ci travaillent actuellement pour envisager un retour progressif des élèves autour du 2 juin, sous réserve de l’évolution de la crise sanitaire.

Je le rappelle, et j’insiste, notre priorité (le Conseil Municipal et moi-même) est de garantir la santé de toutes les Chalettoises et tous les Chalettois.

Bien évidemment, les services municipaux et les élus, restent à la disposition des citoyens.es et sont prêts à étudier au cas par cas toute situation particulière. Concernant la réouverture des services municipaux au public, je le répète, et précise qu’un Plan de reprise d’activité est actuellement en cours d’établissement, en collaboration avec les instances représentatives de notre personnel et selon un protocole sanitaire strict : une reprise progressive sera ainsi effectuée à partir de la semaine prochaine et se fera essentiellement sur prise de rendez-vous afin de respecter ce protocole.

Je ne manquerai pas de donner des informations complémentaires par le biais de notre site Internet, de notre page Facebook et des panneaux lumineux, ainsi que par l’intermédiaire de notre Lettre d’Informations qui sera diffusée dans quelques jours.

Franck DEMAUMONT

Commentaires

retour en haut de page